SITE EXPÉRIMENTAL D’ARCHITECTURES (SEA), association Au Bout Du Plongeoir, Manoir de Tizé à Thorigné Fouillard.

Qualifiée de fabrique d’arts, de lieu d’incubation, de laboratoires d’idées, Au bout du plongeoir est un espace où des artistes et des chercheurs (du domaine des sciences humaines, des sciences dures notamment) se côtoient pour y mener individuellement ou collectivement leurs « explorations ». Celles-ci sont menées en relation avec les membres de l’association mais également avec les voisins, les curieux, les scolaires. Le projet se dessine autour de 4 orientations : Philosophie et élaboration / recherches et créations / richesses et transmissions / site expérimental d’architectures.

Membre fondateur de l’association, j’ai été amené à réfléchir depuis 2006, au sein d’un groupe de réflexion intitulé «club maîtrise d’ouvrage», le devenir du site pour les besoins de l’association.
L’appropriation d’un lieu – et/ou son invention – n’est pas un enjeu superflu. Au même titre qu’il est important de réfléchir sur les actes de création et d’invention, l’aménagement - ou la réhabilitation du Domaine de Tizé - est pour Au bout du plongeoir une problématique importante car relative aux espaces de travail, de vie, d’accueil mais aussi à l’inscription du projet dans le territoire métropolitain (périmètre de Viasilva) et dans les enjeux de société. Elle est également liée aux « rêveries » qui accompagnent ce projet et à sa part « d’utopie ».

Le SEA est alors mis en place depuis 2013. Il propose un espace d’expérimentations à échelle 1 dédié aux architectes, urbanistes, paysagistes, artisans, industriels, jeunes en formation, voisins. Il a pour but de transformer le Domaine de Tizé, son paysage et son bâti pour les besoins de l’association tout en questionnant les pratiques de conception et de construction selon 4 grands enjeux de recherches et d’expérimentations :

- Questionner les manières de faire habituelles (construire les projets d’architectures autrement / interroger la relation maître d’ouvrage, maître d’oeuvre, artisans, usagers / réglementaires et responsabilité / désir et rêverie)

- L’attention aux contextes (rapport sensible au site et territoire, aux usagers et voisins, aux moyens)

- Interrelations et ouvertures (rencontres, échanges autour de l’architecture et des métiers / participation / rendre public les processus)

- Une préoccupation éthique (écologie, bio climatisme, économie, ressources et réemploi, moyens du bord)

La réflexion pour la mise en place du Site Expérimental d’Architectures est actuellement accompagnée et soutenue par Rennes Métropole (gestionnaire du site), service Architecture&Patrimoine et service Culture&Territoire. La DRAC et la MAEB initient des partenariats sur les expérimentations.

https://www.facebook.com/siteexperimentalarchitectures
http://plateforme2.wix.com/sea-abdp